Responsabilité

Éliminer le gaspillage de la ferme à la table

22 septembre 2021

Un petit garçon prend une grosse bouchée d’une pomme rouge.
TBDTBDTBDTBD

Dans un courriel destiné aux clients PC OptimumMC, Galen a partagé ses réflexions sur les déchets alimentaires et sur notre manière d’aborder le problème. Voici son message:

Bonjour à tous,

J'espère que vous appréciez le retour à la routine de la rentrée. Pour ma part, je n'ai jamais vu mes fils être aussi excités à la seule pensée de reprendre le chemin de l’école. Après des mois d'apprentissage en mode virtuel et de vacances d'été, ils apprécient bien plus le fait de pouvoir revoir leurs amis en personne.

Ce n'est qu'un exemple de la façon dont la dernière année et demie a changé notre perspective quant à certaines choses que l’on prenait peut-être pour acquis. Pour plusieurs d'entre nous, cela inclut la nourriture qui se trouve sur nos tables chaque jour. Mais ici même au Canada et à l'étranger, trop de gens souffrent d'insécurité alimentaire et se demandent en quoi consistera leur prochain repas.

Ce qui est tout aussi préoccupant, c'est qu’au même moment, des quantités astronomiques d’aliments se retrouvent dans les sites d’enfouissement. Rien qu'ici au pays, nous gaspillons chaque année suffisamment de nourriture pour nourrir l’ensemble des 37 millions de Canadiens que nous sommes pendant près de cinq mois.

Cela a assez duré. C'est pourquoi, en tant que détaillant qui remplit le plus de frigos au pays, nous avons entrepris d’agir.

FREINER LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DU CHAMP À L’ASSIETTE

Si on commence par la ferme, les produits sans nom Naturellement imparfaits permettent d’éviter que ces fruits et légumes plus petits ou à la forme quelque peu irrégulière ne prennent le chemin du bac à compost, et ils vous sont proposés à un prix avantageux pour ces occasions où l'apparence n'a pas de réelle importance. J'ai pris l'habitude par exemple d’en mettre dans mes smoothies le matin.

Du côté de nos magasins, nous avons donné suffisamment de nourriture excédentaire par l’entremise de nos partenariats avec les banques alimentaires pour fournir plus de 1,3 million de repas aux Canadiens. Cela n'a pas seulement permis de nourrir nos communautés, mais aussi d'éviter l'émission de plus de trois millions de kilogrammes de gaz à effet de serre qu’aurait eu pour résultat l’enfouissement d’autant d’aliments. Nous avons également empêché que plus de 4,2 millions de kilogrammes de matières résiduelles de la boulangerie ne prennent le bord de la poubelle l'an dernier en les convertissant en aliments pour animaux destinés aux fermes locales.

Et pour ce qui est des déchets récalcitrants qui subsistent malgré tous ces efforts, nous cherchons de nouvelles façons de les valoriser et de les détourner des sites d’enfouissement, comme notre partenariat avec ZooShare Biogas, qui combine les déchets alimentaires avec le fumier animal d'un zoo local pour produire de l'électricité renouvelable.

NOS MAGASINS ONT ACHEMINÉ 86 % DE DÉCHETS ALIMENTAIRES EN MOINS DANS LES SITES D’ENFOUISSEMENT

Tous ces efforts nous ont permis de dépasser notre objectif de réduire de 50 % le gaspillage alimentaire d'ici 2025. L'année dernière, nos magasins ont réduit de 86 % la quantité de matières résiduelles alimentaires acheminées dans les sites d’enfouissement, soit cinq ans avant l’échéance prévue.

Comme vous pouvez le constater, tout cela m'emballe au plus haut point. De nos jours, nous sommes de plus en plus appelés à faire les choses différemment, à trouver de solutions créatives pour nous ramener à une nouvelle et une meilleure normalité. Et de voir cette énergie contribuer à résoudre le problème du gaspillage alimentaire qui existe depuis bien trop longtemps est une source d'inspiration.

LES HÉROS DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE AU CANADA

La dernière émission de notre Projet Adeptes dresse le portrait de quelques-uns des héros d’ici du gaspillage alimentaire. Regardez notre documentaire en quatre parties À Moitié plein pour découvrir les récits étonnants de gens qui travaillent fort pour valoriser au maximum la nourriture que nous avons la chance d'avoir.

Et si vous trouvez leurs récits aussi motivants que moi, ne manquez pas de visionner notre autre série, Mûrs, où des chefs de chez nous nous enseignent comment nous pouvons tous réduire le gaspillage en utilisant chaque partie de nos légumes, à chaque étape de leur vie. J'adore le cari de banane verte de Craig Wong et j'ai hâte de faire son  « bacon » de pelure de banane, de même que la recette de Bashir Muyne d’aubergine arrosée de sauce au chocolat, qui est incroyable.

Je trouve spécial d'apprendre plein de trucs à propos d’ingrédients que l'on croyait si bien connaître, tout en trouvant de nouvelles façons de s’attaquer à de vieux enjeux. J'espère que certaines de ces recettes vous aideront à maximiser les aliments que vous avez dans votre frigo, à ne pas les jeter à la poubelle et à vous donner de nouvelles idées pour vous et votre famille alors que nous nous installons tous dans une nouvelle routine automnale.

Galen

Vous avez des questions?

Trouvez-nous sur FacebookTrouvez-nous sur TwitterTrouvez-nous sur LinkedIn