Responsabilité

Plantez local, pensez mondial

22 avril 2021

Pots de fleurs avec étiquettes « plante indigène »
TBDTBDTBDTBD

Si vous prévoyez jardiner cette année et que vous ne savez pas encore quoi choisir, les plantes indigènes sont la solution.

Les plantes indigènes sont, bien entendu, indigènes à des zones particulières et jouent un rôle important dans l’écosystème. Mais la croissance et le développement importants dans plusieurs zones urbaines ont diminué les endroits où ces plantes indigènes ont toujours existé et l’environnement en est affecté à grande échelle. Les plantes indigènes peuvent aider nos écosystèmes à revenir sur le droit chemin.

« Si les gens commencent à planter des plantes indigènes, les pollinisateurs comme les abeilles, les oiseaux et les insectes seront amenés à créer un nouvel écosystème, à restaurer la biodiversité et l’écosystème que nous perdons », explique Leeanna De Angelis, analyste de catégorie, Centre de jardinage. « C’est le but, en réalité. »

En partenariat avec WWF-Canada, Loblaw est devenue le premier détaillant d’importance à vendre des vivaces indigènes dans ses centres de jardinage. L’an dernier, les plantes étaient en vente dans 35 magasins du sud de l’Ontario et cette année, elles le sont dans 143 centres de jardinage en Ontario et au Québec. 

« Puisque le producteur cultive les plantes locales dans sa zone, nous pouvons uniquement approvisionner les magasins dans un certain rayon, car nous voulons que les clients achètent des plantes qui se développeront bien, puisqu’elles font déjà partie de cet écosystème », dit Leeanna. « Un magasin d’Ottawa ne recevrait donc pas nécessairement les mêmes plantes qu’un magasin de Gatineau. » 

Leeanna a bon espoir que notre partenariat avec WWF-Canada, l’expansion continue du programme et la demande des clients aideront à faire grossir la communauté des producteurs locaux canadiens dont nous avons besoin pour fournir ces plantes locales. Nous collaborons avec certains producteurs en particulier, ce qui peut être difficile puisqu’ils se font rares sur le marché.

« Le programme s’étend jusqu’à 42 espèces, mais la liste exacte des produits que chaque magasin reçoit varie selon son emplacement », indique Leeanna. « Les cultivateurs observent également dans quels habitats les plantes poussent. Que ce soit des zones ensoleillées, ombragées ou humides, ils peuvent les cibler. »

Compte tenu de la popularité du jardinage en 2020, Leeanna affirme qu’ils sont mieux préparés cette année et qu’ils ont été en mesure d’ajuster l’offre en magasin, même en tenant compte de la demande hâtive.

Leeanna anticipe déjà 2022 et ce qui peut potentiellement être fait dans d’autres provinces.

« C’est une importante partie de l’engagement de Loblaw en matière de conservation et de restauration », explique Leeanna.

« Étant donné que le problème lié aux pollinisateurs est si répandu, je crois que les gens commencent à comprendre que la disparition des abeilles n’affectera pas que leur jardin : cet enjeu aura une incidence sur les récoltes et réduira l’approvisionnement en nourriture dans le monde entier. Notre collaboration, au centre de jardinage, s’étend à tout. Les récompenses profiteront à tout le monde. »

Si vous n’avez pas le pouce vert, pas de problème : les plantes indigènes sont très faciles à entretenir. Ce sont des vivaces, donc il suffit de les planter une seule fois et elles repousseront chaque année. De plus, comme elles sont adaptées au climat et aux conditions météorologiques, elles demandent très peu d’entretien. Non seulement votre jardin aura-t-il fière allure, mais ces plantes ont un bon impact environnemental.

Voilà une des raisons pour lesquelles nous avons été reconnus comme l’un des employeurs les plus écologiques au Canada, un prix annoncé plus tôt cette semaine dans le Globe and Mail.

N’oubliez pas de retourner vos pots et plateaux multi-cellules en plastique à n’importe quel centre de jardinage lorsque vous n’en avez plus besoin pour qu’ils soient recyclés.

« Nous acceptons les pots et plateaux multi-cellules en plastique de tous les magasins et centres de jardinage, et vous recevrez même 100 points PC Optimum (entre le 6 mai et le 18 juin) pour chacun d’entre eux que vous retournerez », ajoute Leeanna. « Nous avons recyclé plus de huit millions de livres de plastique. Continuons comme ça! » 

Vous avez des questions?

Trouvez-nous sur FacebookTrouvez-nous sur TwitterTrouvez-nous sur LinkedIn