Personnes

La famille d’Aaron

29 avril 2021

Photo de deux hommes avec casques de sécurité en train de rénover un endroit
TBDTBDTBDTBD

Aaron Buitinwerf, caissier dans un magasin Real Canadian SuperstoreMD de Grimsby, en Ontario, a visité The Fort pour la première fois à l’âge de 12 ans, avec son ami Spencer. The Fort est un programme parascolaire et un centre jeunesse situé à Smithville, en Ontario, et c’est à cet endroit qu’il a pu trouver une communauté, une famille et un foyer. 

« Je me sentais toujours à l’écart à l’école, j’étais constamment intimidé et je n’avais pas beaucoup d’amis, explique Aaron. Mais The Fort a changé ma vie. Ils m’ont accepté pour qui je suis et m’ont donné le soutien et la confiance dont j’avais vraiment besoin. » 

À partir de ce moment, Aaron a su que faire en sorte que les gens se sentent acceptés et redonner à sa communauté était sa raison d’être. Il a commencé à faire du bénévolat à The Fort alors qu’il était en neuvième année. « Les enfants ont besoin d’une influence positive dans leur vie, quelqu’un avec qui ils se sentent à l’aise de parler de tout et de n’importe quoi. » 

Aaron a vu une publication sur les médias sociaux au sujet d’une émission de télévision mettant en vedette Mike Holmes, entrepreneur, et ses enfants, Mike Junior et Sherry. Ils demandaient des candidatures pour des endroits qui ont une réelle incidence sur la collectivité pour une rénovation complète. Sans hésitation, Aaron a nommé The Fort; pour lui, il n’y avait pas d’endroit plus méritant pour cette généreuse récompense. C’est un sanctuaire pour les enfants de la communauté de Smithville, mais il avait désespérément besoin d’une transformation. 

Et The Fort a été choisi, et la famille Holmes a surpris Aaron au magasin. 

« Je n’en croyais pas mes yeux lorsque je les ai vus se diriger vers ma caisse, se rappelle Aaron. Le rêve devenait réalité. Je pourrais enfin redonner à la communauté qui m’avait aidé à devenir l’homme que je suis aujourd’hui. » 

Pendant la métamorphose, Aaron était là tous les jours, que ce soit après l’école ou avant le travail, pour offrir un coup de main là où il le pouvait. « Le bénévolat à The Fort ne m’a jamais semblé une obligation, c’était simplement passer du temps avec la famille et les amis. Je voulais faire partie de la rénovation et donner une meilleure chance à ces enfants. » 

L’équilibre entre le bénévolat, le travail et les études semble difficile, mais Aaron a fait ce qu’il devait faire. « Je terminais mes travaux tôt en après-midi, je travaillais les fins de semaine et j’allais à The Fort le soir et dans mes temps libres. »

Le bénévolat à The Fort sera toujours la priorité d’Aaron, mais il étudie actuellement pour devenir enseignant du primaire, idéalement à Smithville. 

« Je veux rester ici. Cette communauté m’a tant donné quand j’en avais besoin et je veux faire de même, explique-t-il. Je veux pouvoir montrer à ces enfants un jour que vous pouvez accomplir tout ce que vous voulez et que la vie s’améliore. » 

Vous avez des questions?

Trouvez-nous sur FacebookTrouvez-nous sur TwitterTrouvez-nous sur LinkedIn