Personnes

Crystal sort des sentiers battus

19 novembre 2020

Crystal debout dans un centre de distribution
TBDTBDTBDTBD

Depuis que Crystal Furey a commencé sa carrière il y a plus de vingt ans, elle a rarement vu une autre femme en regardant autour d’elle.

Elle a obtenu son diplôme d’ingénieure industrielle de l’Université technique de la Nouvelle-Écosse, où elle était l’une des six femmes de sa classe. Après l’obtention de son diplôme, elle a passé près de vingt ans dans des milieux particulièrement dominés par les hommes. Aujourd’hui, elle est la seule femme directrice générale de la distribution chez Loblaw. Elle dirige deux des cinq centres de distribution du Canada Atlantique : CD 21 à Halifax et CD 15 à St. John’s.

« J’ai cru que si nous obtenions des résultats, avec le temps, les gens oublieraient mon sexe et se concentreraient sur mes capacités », explique Crystal. « Aujourd’hui, je me concentre toujours sur l’obtention de résultats, mais je vois l’objectif comme une occasion d’être plus authentique au lieu de tenter de me fondre dans la masse, et de créer des liens pour inciter des changements plus rapides. »

Son expérience antérieure et sa formation en ingénierie, en particulier, lui offrent une perspective unique qui lui confère de nombreuses réalisations dans son rôle de dirigeante actuelle.

En raison des difficultés qu’elle a rencontrées en milieu de travail, elle apprécie maintenant davantage la diversité, l’inclusion, le mentorat des personnes qui « sortent des sentiers battus » et connaît la valeur de l’embauche de membres diversifiés au sein de l’équipe. Son expérience l’a motivée à s’impliquer auprès des femmes de la chaîne d’approvisionnement, ce qui favorise le développement de collègues féminines au sein de l’organisation de la chaîne d’approvisionnement.

Ce choix a été d’autant plus renforcé à la suite de l’obtention du diplôme de sa fille dans le cadre d’un programme de génie industriel l’an dernier. Elle a vu que dans les 30 ans qui ont suivi son obtention de diplôme, il n’y avait pas eu assez de progrès dans les domaines dominés par les hommes.

« Nous embauchons seulement 50 % de la population dans plusieurs de nos CD », affirme Crystal. « Bien qu’on puisse argumenter qu’il s’agit d’un reflet des candidats qui postulent. »

Afin d’améliorer notre diversité chez Loblaw, nous avons établi des cibles et des initiatives de représentation pour que la diversité soit une priorité, surtout dans les domaines où les femmes ont été sous-représentées dans le passé.

Il n’a pas été facile pour Crystal de sortir des sentiers battus, mais les changements et les différences entre sa génération et celle de sa fille en ont valu la peine. Bien que de grands progrès aient été réalisés, elle est tout aussi emballée de voir la suite.

« Si nous voulons accroître nos capacités et attirer des candidats diversifiés à l’avenir, l’autre 50 % de la main-d’œuvre doit être inclus. » 

Vous avez des questions?

Trouvez-nous sur FacebookTrouvez-nous sur TwitterTrouvez-nous sur LinkedIn