Environnement

Jennifer lutte contre les changements climatiques en jardinant

31 mai 2022

Jennifer est assise derrière un étalage de différentes fleurs et plantes dans la jardinerie de Loblaws.
TBDTBDTBDTBD

Lorsqu’il s’agit de lutter contre les changements climatiques à la maison, il y a de fortes chances que vous réfléchissiez à des moyens de conduire moins souvent, d’utiliser moins d’énergie et de réduire le gaspillage. Toutefois, il existe une zone qui est souvent négligée lorsqu’il s’agit d’avoir une incidence importante : votre jardin. 

Il suffit de demander à Jennifer Botelho, la gérante adjointe des fruits et légumes d’un magasin LoblawsMD de Toronto, qui dirige notre meilleur centre de jardinage au Canada. 

« Il est si important de faire pousser des plantes indigènes de notre région parce qu’elles attirent les pollinisateurs comme les abeilles indigènes, qui sont si importantes pour l’environnement », dit-elle. « Certaines des meilleures plantes pour cela sont les verges d’or, les asters, les échinacées pourpres et les asclépiades tubéreuses. » 

Les solutions climatiques fondées sur la nature, comme la restauration de la biodiversité dans les zones urbaines, sont essentielles pour inverser les effets des changements climatiques. C’est pourquoi Loblaw a continué de collaborer avec WWF-Canada pour soutenir Votre zone, son programme de plantes indigènes, ce qui en fait le premier grand détaillant à vendre des vivaces indigènes cultivées à partir de semences identifiées à la source et recueillies de façon éthique. L’entreprise a également élargi le programme dans les centres de jardinage de Montréal, d’Ottawa et du sud de l’Ontario, ce qui permet aux clients de planter plus facilement ces fleurs dans les endroits qui en ont le plus besoin : les centres urbains. Cela n’embellit pas seulement le quartier, mais aide aussi à restaurer les écosystèmes locaux qui aident les oiseaux migrateurs, les pollinisateurs et la faune locale à prospérer. 

« Il est important d’acheter les bonnes plantes pour la région où vous vivez », dit Jennifer. 

« Elles nécessitent moins d’entretien et avec un soin adéquat, elles reviennent année après année, donc vous n’aurez pas à en acheter et à en planter chaque année. Toute variété de fusain est vraiment bonne pour la pollution de l’air. » 

Ce conseil s’étend même aux arbres. Les arbres séquestrent le carbone et libèrent de l’oxygène. Et, si vous les plantez près de votre maison, ils offrent de l’ombre, ce qui réduit la quantité d’énergie nécessaire pour refroidir le bâtiment. 

De plus, même si vous n’avez pas l’espace ou le budget pour ajouter plus d’arbres à votre espace extérieur, apporter de petits changements dans la façon dont vous plantez votre jardin chaque année peut faire une énorme différence. 

« Nous devons nous concentrer sur l’achat de plantes spécifiques à une région qui ne doivent être plantées qu’une seule fois, ce qui réduit la quantité de pots en plastique et utilise du compost naturel plutôt que des engrais chimiques, ce qui est beaucoup mieux pour l’environnement », dit Jennifer. 

« Les gens doivent vraiment tenir compte de ce genre de choses si nous voulons aider à avoir un impact. » 

Vous avez des questions?

Trouvez-nous sur FacebookTrouvez-nous sur TwitterTrouvez-nous sur LinkedIn